Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Plus d'informations
close

GUIDE DE LA PROTECTION RESPIRATOIRE

Poussières, fumées, gaz, vapeurs… les dangers liés à la qualité de l’air au travail sont nombreux. Pour se protéger en conséquence, il est nécessaire de connaître les risques potentiels associés à l’environnement de travail. Des mesures globales de protection doivent être en mises en œuvre. Et, lorsque ce n’est pas suffisant, le recours à un équipement de protection respiratoire adapté est impératif !

Découvrez au travers de ce guide les risques liés à la protection respiratoire et les équipements de protection individuelle les plus adaptés à vos usages.

PROTECTION RESPIRATOIRE : LES PRINCIPAUX RISQUES

Les risques associés à la protection du système respiratoire sont multiples :

  • présence dans l’air de :
    • poussières (particules solides en suspension dans l’air)
    • fumées (fines particules en suspension dans l’air)
    • brouillards (fines gouttelettes produites lors d’opérations de pulvérisations)
    • gaz (sous forme gazeuse à température ambiante et pression atmosphérique)
    • vapeurs (formées par évaporation de solides ou de liquides à température ambiante)
  • air appauvri en oxygène
     

EVALUER LA QUALITÉ DE L’AIR DE L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL : VME ET VLE

Pour évaluer la qualité de l’air et les différentes concentrations, il faut utiliser un détecteur adapté.

La VME est la valeur moyenne d’exposition. Elle correspond à la concentration en-dessous de laquelle des individus peuvent être exposés pendant 8 heures sans risque pour leur santé.

La VLE est la valeur limite d’exposition, la concentration en-dessous de laquelle des individus peuvent être exposés pendant 15 minutes sans risque pour leur santé.
 

LES APPAREILS DE PROTECTION RESPIRATOIRE

Il existe deux principaux types d’appareils de protection respiratoire :

  • les appareils de protection respiratoire filtrants
    L’air respiré est l’air de la pièce purifiée par le masque.
  • les appareils de protection respiratoire isolants
    L’air respiré provient d’une source extérieure. L’utilisateur est isolé totalement de l’atmosphère contaminée. L’arrivée d’air se fait à partir d’un réseau d’air comprimé – adduction d’air, de bouteille (système autonome).

graphique protection respiratoire

Il est impératif de prendre en compte les limites d’utilisation des appareils de protection respiratoire, notamment dans les situations suivantes :

  • Faible concentration en oxygène de l’air (inférieure à 19,5%)
  • Contaminants (monoxyde de carbone, dioxyde de carbone) non filtrables
  • Produits inodores, gaz et vapeurs ayant un seuil olfactif supérieur à la Valeur Moyenne d’Exposition (VME)
  • Polluants inconnus
  • Concentrations d’exposition trop importantes
     

PROTECTION RESPIRATOIRE : NE NÉGLIGEZ PAS L’ANALYSE DU POSTE DE TRAVAIL !

Pour protéger efficacement un travailleur contre les risques respiratoires, il est nécessaire d’analyser dans sa globalité tous les risques liés à un poste de travail donné.
 

A CHAQUE RISQUE SON EPI

Au-delà des mesures de protection collectives, lorsque cela est nécessaire, le travailleur doit être équipé d’un équipement de protection individuelle (EPI) performant. Une protection respiratoire doit être adaptée au travailleur, à son environnement de travail et à son contexte d’utilisation.

SE PROTÉGER CONTRE LES POUSSIÈRES

Les demi-masques FFP1, FFP2, FFP3 sont des masques respiratoires à usage court adaptés à la filtration exclusive des particules de poussière et des aérosols liquides et solides (brouillards).

DÉCOUVREZ NOS MASQUES DE PROTECTION ANTI-POUSSIÈRE :

DEMI-MASQUES FFP1

DEMI-MASQUES FFP2

DEMI-MASQUES FFP3

 Demi-masques de protection FFP1Demi-masques FFP2 demi-masque FFP3 pliable 
 Découvrir les masques Découvrir les masquesDécouvrir les masques

COMPRENDRE LES FILTRATIONS FFP1, FFP2 ET FFP3

DEMI-MASQUE FFP1

DEMI-MASQUE FFP2

DEMI-MASQUE FFP3

Protection limitée contre les poussières fines non toxiques (jusqu'à 4 fois la VME)Protection contre les particules de faible à moyenne toxicité (jusqu’à 12 fois la VME)Protection contre les particules toxiques (jusqu’à 50 fois la VME)
Protection contre la laine de verre, le carbonate de calcium, le kaolin, la sciure cellulose de bois feuillus sauf bois exotiques, ciment, soufre, coton, charbon, métaux ferreux, aérosols liquides, brouillards d’huiles végétales et minérales.Protection contre le silicate de sodium, le, graphite, le gypse, la fibre de verre et de plastique, la sciure de bois exotique, les poussières de métaux non ferreux : quartz, cuivre, aluminium, baryum, titane, vanadium, chrome, manganèse, molybdène, aérosols liquides, brouillards d’huiles végétales et minérales.Protection contre la silice, le cadmium, le cobalt, le nickel, le platine, le rhodium, la strychnine, l’uranium, poussières, fumées et particules moyennement radioactives, l’amiante, l’antimoine, l’arsenic et les poussières de laboratoires pharmaceutiques, aérosols liquides, nuage d’huile, poussières et fumées de métaux.

 

SE PROTÉGER CONTRE LES GAZ ET LES VAPEURS

Demi-masques et masques complets permettent de faire face aux gaz et aux vapeurs.

DÉCOUVREZ NOS MASQUES CONTRE LES GAZ ET LES VAPEURS :

DEMI-MASQUE X-PLORE 3300

DEMI-MASQUE DE PROTECTION
3M 6200

MASQUE DE PROTECTION
COMPLET SGE 150

 Demi-masque X-Plore 3300 Demi-masque de protection 3M 6200Masque de protection Complet SGE 150 
 Découvrir ce modèle Découvrir ce modèle Découvrir ce modèle

 

DÉCOUVREZ NOS FILTRES POUR MASQUES RESPIRATOIRES :

FILTRES DRÄGER

FILTRES 3M

CARTOUCHE ABEK2 POUR
MASQUE PANORAMIQUE SGE

filtres Dräger A2P32 filtres 3M 2135 P3Cartouche ABEK2 pour masque panoramique SGE
 Découvrir ce modèleDécouvrir ce modèleDécouvrir ce modèle

 

CE QU'IL FAUT SAVOIR POUR CHOISIR LE BON FILTRE :

En fonction de votre situation, vous devez vous protéger des particules, des gaz ou un mélange des deux. Voici la liste des types de filtres disponibles et leur application.

Type de filtreApplication
AXProtection contre les gaz et vapeurs de composés organiques qui ont un point d’ébullition inférieur à 65°C : ex : acétaldéhyde, acétone, méthanol, etc.
AProtection contre les gaz et vapeurs de composés organiques qui ont un point d’ébullition supérieur à 65°C : alcool éthylique, benzol, bromure de méthylène, chloroacétone, éthanol, nitroglycérine, etc.
BProtection contre les gaz et vapeurs inorganiques : chlore, hydrogène sulfuré, acide cyanhydrique, formaldéhyde, etc.
EProtection contre le dioxyde de soufre, l’acide chlorhydrique, etc.
KProtection contre l’ammoniac, le butylamine, le diméthylhydrazine, etc.
HgProtection contre notamment les vapeurs de mercure.
PProtection contre les particuliers (poussières) et aérosols liquides et solides (brouillards)

Pour connaître le type de filtre à utiliser en fonction des produits chimiques utilisés, consultez notre tableau récapitulatif des filtres.

A QUEL MOMENT REMPLACER LE FILTRE ?

Il n’y a pas de symbole de saturation des filtres. Seul l’utilisateur est à même de déceler cette saturation par l’observation de signaux tels que l’augmentation de la résistance respiratoire (difficultés à respirer), la détection d’une faible odeur.

La durée de vie d’un filtre dépend des facteurs suivants :

  • Typologie du lieu de travail (endroit ventilé ou non, etc.)
  • Le gabarit de la personne et son débit respiratoire
  • L’intensité d’utilisation (durée d’utilisation et concentration du produit chimique dans l’air)
  • Stockage des filtres hors utilisation (sous sachet hermétique afin de stopper leur action filtrante)
  • Etc.

 

VENTILATION ASSISTÉE ET ADDUCTION D’AIR

VENTILATION ASSISTÉE ET ADDUCTION D’AIR, DÉCOUVREZ NOS PRODUITS :

APPAREIL DE VENTILATION
ASSISTÉE X-PLORE 7300

APPAREIL DE VENTILATION
ASSISTÉE X-PLORE 7500

APPAREIL X-PLORE 9000

Appareil de ventilation assistée X-PLORE 7300Appareil de ventilation assistée X-PLORE 7500 Appareil X-PLORE 9000
Découvrir ce modèleDécouvrir ce modèleDécouvrir ce modèle

 

QUAND AVOIR RECOURS À LA VENTILATION ASSISTÉE ?

Les appareils de ventilation assistée alimentent l'utilisateur en air filtré et respirable. L’utilisation de la ventilation assistée est recommandée dans les situations suivantes :

  • Opérations de longue durée
  • Postes dans lesquels la pénibilité du travail est importante
  • Opérations dans des zones chaudes et inconfortables
  • Port de plusieurs équipements de protection individuelle requis
  • Niveau important de protection requis pour le poste
     

QUAND UTILISER UN APPAREIL À ADDUCTION D’AIR ?

Les appareils à adduction d’air fournissent l’air de qualité respirable par un tuyau raccordé à un compresseur ou une réserve d’air comprimé. L’utilisation de ce type d’appareil est à préconiser pour toutes les activités en espace chaud, réduit ou faiblement ventilé, en présence de gaz, vapeurs, et particules toxiques (peinture, mécanique, mais aussi tous les chantiers de nettoyage et de réparation des cuves, citernes et réservoirs ventilés).

 

DÉTECTEURS DE GAZ ET APPAREILS D’ÉVACUATION

DÉCOUVREZ NOS DÉTECTEURS DE GAZ ET APPAREILS D’ÉVACUATION :

MASQUE D'ÉVACUATION RAPIDE PARAT 3100

DÉTECTEUR DE GAZ DRÄGER PAC® 3500

APPAREILS D'ÉVACUATION SAVER CF10

Masque d'évacuation rapide PARAT 3100Détecteur de gaz Dräger PAC® 3500Appareils d'évacuation SAVER CF10
Découvrir ce modèleDécouvrir ce modèleDécouvrir ce modèle

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA PROTECTION RESPIRATOIRE

Pour en savoir sur la protection respirations, nous vous invitons à consulter :

  1. Un dossier sur les appareils de protection respiratoire réalisé par l’institut national de recherche et de sécurité (INRS).
  2. Une fiche pratique et un guide pour vous aider à choisir et bien utiliser les équipements de protection respiratoire.

Sources : Institut national de recherche et de sécurité (INRS)